Marc Camoletti

Marc Camoletti, né à Genève le 16 novembre 1923 et mort à Deauville le 18 juillet 2003, est un metteur en scène et un dramaturge français, connu pour ses vaudevilles.

Il a écrit Boeing-Boeing qui est la pièce française la plus jouée dans le monde. Elle a atteint un record de plus de 10’000 représentations mondiales. Il a également écrit plus de 40 pièces qui ont été traduites en 18 langues et ont été jouées professionnellement dans 55 pays. Ses pièces ont été adaptées 14 fois pour le cinéma et la télévision.

Camoletti vient d’une famille d’architectes de renom. Son grand-père paternel, qui partage son nom, était un architecte suisse important, de même que son père, Jean Camoletti. Son grand-père a dessiné une salle de concert en l’honneur de la Reine Victoria (le Victoria Hall), et le Musée d’Art et d’Histoire ainsi que l’Hôtel des Postes du Mont-Blanc à Genève.

Originellement, Camoletti a étudié l’architecture et la peinture avant de devenir auteur dramatique. Quand il s’est installé à Paris dans les années 1950, il a commencé à travailler dans le théâtre. En 1955, il a dirigé la pièce de théâtre Isabelle et le Pélican. En 1958, il a écrit sa première pièce, La Bonne Anna.

À partir de 1972, Marc et Germaine Camoletti, son épouse, ont investi le Théâtre Michel. Le couple lui a apporté un nouveau souffle comique. Les pièces écrites par Marc Camoletti connaissent d’incroyables records de longévité : 2’000 représentations pour Duos sur canapé, 1’700 pour On dînera au lit et enfin 10’000 représentations à travers le monde pour le célébrissime Boeing-Boeing.